Paradoxes modernes

L’histoire commence un jeudi.

Deux gosses jouent sur leurs écrans et ne se regardent pas. Ils sont absents au bord du terrain du quartier. Est-ce absurde ? Leurs trois amis – peut-être – dribblent devant eux.

Une jeune femme et un adolescent partagent un même siège dans le bus. Elle a un écouteur visé dans l’oreille et elle parle à son ami, apparemment. Les échanges sont codiaux et ne dépassent pas les 140 signes.

Le vieil homme est assis dans le divan plastifié du centre commercial. Il a des cernes avalées. Il juge l’heure selon la densité des consommateurs. Une heure passe. Il attend sûrement quelqu’un. Deux heures. Il boit maintenant un café seul au bar d’à côté, la foule file.

Le vendredi, la perspective s’inverse.

Trois enfants s’amusent avec le ballon, rient et font chevrer les deux joueurs. Ces derniers enragent parce que les trois dribbleurs sont trop agiles. Ils les défient enfin sur le terrain. Pouf ! Le petit Pelé s’encouble dans un passement de jambe. Les enragés s’apaisent et récupèrent le ballon. Ils jouent et rient ensemble.

Un jeune homme et une adolescente sont assis dans un trolleybus. Ils se racontent leurs projets pour le week-end à venir et parle d’une vidéo qu’ils ont vu. Il pouffe soudain. Elle s’esclaffe à sa suite. La conversation les enthousiasme.

Un homme lève la tête. Il voit au loin un octogénaire qui regarde le hall central. Il ne semble plus tout à fait comprendre ce qui l’entoure et zyeute les passants. Il s’approche, le fixe et lui sourit. Il se réjouit.

Le samedi, le bon-sens reprend le dessus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s