45 secondes et quelques particules fines

45 secondes pour 45 camions – à un près ou à plusieurs de différence. On n’est pas à ça près. On salue gracieusement le geste pour l’écologie.

C’est tout ce que je retiens du départ du Tour de Suisse cycliste sur les pavés devant le Münster de Berne.

C’est aussi le maximum de temps de concentration de Donald Trump. Nous ne l’espérons pas. Donnons-lui une minute entière, au moins, c’est tout de même l’un des hommes les plus puissants du monde.

45 camions. C’est peut-être le nombre qu’il faudra pour déplacer les délégués déchus du Parlement français dès le début de la semaine prochaine. Mais deux semi-remorques supplémentaires seront assurément nécessaires pour entasser toutes les casseroles de certains anciens élus, ex-candidats à la Présidence de la République et même ex-présidents.

Loin de moi l’envie d’associer la politique au métier de camionneur – le second fait juste honnêtement son travail.

            Es bleibt ein Triumph ohne Enthusiasmus, eine Revolution ohne Elan.

C’est le journaliste Christian Wernicke qui résume ainsi le premier tour des législatives françaises dans Der Bund d’hier (13.06.2017). C’est un triomphe sans enthousiasme, une révolution sans élan. Cela correspond presque à ce qu’on pourrait dire du départ de l’étape du jour.

Voilà, le véhicule balai ferme déjà la course. Le peloton a passé. Et bien oui, 45 secondes se sont écoulés depuis le début de votre lecture. Peut-être une minute. 45 coups de pédale ! 45 mots de bois !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s