Svetlana Alexievitch – « La Fin de l’homme rouge ou le temps du désenchantement »

« Maintenant, à la place du drapeau rouge, on a des icônes du Christ. Le culte de la consommation… En s’endormant, les gens ne pensent pas à quelque chose de grand, ils se demandent ce qu’ils n’ont pas acheté aujourd’hui. »

Éléna Iourevna S., troisième secrétaire du comité régional du Parti, 49 ans

Svetlana Alexievitch, La Fin de l’homme rouge ou le temps du désenchantement, Babel, Actes Sud, Paris, 2013

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s