Abdelaziz Baraka Sankin – « Le Messie du Darfour »

« – Ne remplis pas ton cœur d’amour, ne le remplis pas de beauté, n’y dépose pas cette chose qu’on appelle miséricorde ou le réconfort, car elle s’étend comme l’air chaud et remplit tout l’espace, ne te soucie pas de ceci ou cela, libère ton cœur de toute chose et d’aucune, jusqu’à ce qu’il soit vide comme le néant, alors seulement tu pourras y accueillir le Verbe, car le Verbe ne s’associe à rien et rien ne s’y associe, par contre s’il occupe ton cœur, il le remplit de tout. »

Abdelaziz Baraka Saking, Le Messie du Darfour, Paris, Zulma, 2016

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s